Où installer sa start-up ?

Accueil / Actualités / Où installer sa start-up ?

Catégories

Où installer sa start-up ?

Ecrit par Ingrid Delanghe / Catégorie : Espaces de travail

 

En 2020, la France comptait plus de 10 000 start-up. Un nombre en augmentation de +20 % chaque année.* 

Vous aussi, vous voulez lancer votre activité, mais vous ne savez pas où installer votre start-up ? Il existe des solutions d’hébergement adaptables et flexibles, pour vous permettre de vous installer et de développer votre activité.

Passons en revue les différentes options possibles, pour vous aider à choisir le lieu idéal !

C’est quoi une start-up ? 

C’est le mot tendance dans le milieu des entreprises, mais c’est quoi en fait une start-up ? 

Venu des États-Unis, ce terme anglais se traduit par « commencement » ou « départ ». C’est une ellipse du mot « start-up company », qui se traduit par « firme qui démarre » ou « firme qui débute ». 

Steve Blank, l’un des Godfathers (ou pionniers) de la Silicon Valley, en donne une définition assez précise : 

« Une start-up est une organisation temporaire à la recherche d'un business model industrialisable et permettant une croissance exponentielle. »

À ne pas confondre donc avec l’entreprise qui a un business model précis et qui l’optimise, pour en tirer un maximum de profit, pour supporter ses coûts et rémunérer ses actionnaires.

 

Où implanter sa start-up ?

  • La situation géographique 

Si Paris reste la ville qui compte le plus grand nombre de start-up, d’autres villes en province, comme Tourcoing par exemple (avec notamment le hub européen La Plaine Images), sont également attractives. 

S’il y a plusieurs fondateurs, l’idéal est de trouver un lieu proche du domicile de chacun. 

Mais n’oubliez pas que l’endroit doit être facilement accessible et bien desservi, pour assurer le bien-être de votre équipe et pour faciliter par la suite, le recrutement de futurs collaborateurs. 

  • Les différentes options d’hébergement

De nombreuses solutions bien moins chères qu’une location à titre individuel, sont possibles pour installer votre start-up : 

 

1- La couveuse d’entreprise

Si votre start-up est encore en gestation ou à l’état de projet, vous pouvez opter pour la couveuse d’entreprise. Il en existe une petite soixantaine en France. 

Elles permettent de tester l’activité avant son démarrage et de vérifier sa faisabilité. 

Pour entrer dans une couveuse, vous devez signer un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape), qui vous lie à la couveuse.

 

2- La pépinière

Si vous êtes déjà en activité, vous pouvez vous tourner vers une pépinière d’entreprise. 

Elle propose un hébergement pendant 24 à 48 mois et diverses prestations à des coûts partagés, comme la mise à disposition de services communs (permanence téléphonique, assistance en secrétariat, ...). 

Vous pouvez également bénéficier d’un accompagnement avant, pendant, et après la création de votre start-up, avec l’intervention d’experts (banquiers, experts-comptables, avocats...). 

 

3- L'incubateur

Les incubateurs d'entreprises sont réservés aux start-up innovantes, liées à la recherche. 

Situés dans, ou à proximité, de sites scientifiques (laboratoires…), les incubateurs proposent donc un hébergement, mais aussi  des formations, un mentorat... et des aides pour les levées de fonds. 

 

4- L'espace de coworking

Lieu d’échange et d’entraide, l’espace de coworking ou « troisième lieu »* permet aux créateurs de start-up de se rassembler et de tisser du lien social.

Cet espace communautaire et collaboratif permet de développer son réseau, en rencontrant des gens issus d’autres secteurs professionnels que le sien et d’échanger ses compétences et pourquoi pas de mettre en place des collaborations, des partenariats. 


En bref 

Il existe donc de nombreuses solutions locatives, pour installer votre start-up à moindre frais et consacrer ainsi votre investissement au développement de votre activité.

L’essentiel est de rester agile pour s’adapter au plus près au développement de son activité.

 

* Chiffres de KMG Pulse : "Start-up : les chiffres clés de l’écosystème à connaître en 2020" https://www.kpmg-pulse.fr/start-up-les-chiffres-cles-de-lecosysteme-a-connaitre-en-2020/

** Le « troisième lieu », d’après la définition du sociologue américain Ray Oldenburg, dans The Great Good Place - De Capo Press, 1999.

 

À lire aussi : Votre entreprise est-elle prête pour le coworking ?

Télécharger NOTRE E-BOOK !

Télécharger