Centre d'affaires : la solution idéale pour les avocats

Accueil / Actualités / Centre d'affaires : la solution idéale pour les avocats

Catégories

Centre d'affaires : la solution idéale pour les avocats

Ecrit par Ingrid Delanghe / Catégorie : Productivité

 

Au 1er janvier 2019 *, on dénombrait 68 464 avocats en France, dont plus d’un tiers exerçant à titre individuel, accompagnant aussi bien des particuliers que des professionnels dans leur démarche juridique.

Et la domiciliation en centre d’affaires est la solution adoptée par de nombreux avocats ou cabinet d’avocats au lancement de leur activité d’avocat, mais aussi pour faire face à un surcroît d’activité.

Pourquoi cette solution est-elle la plus plébiscitée par les avocats ? En quoi est-elle idéale pour l’exercice de leur activité ?

Passage en revue des différents types de domiciliation possibles et focus sur la domiciliation en centre d’affaires et ses nombreux avantages, qui en font la solution idéale pour les avocats.

L'importance de l'adresse pour une activité d’avocat

Pourquoi le choix de l’adresse de domiciliation d’un avocat indépendant ou d’un cabinet d’avocats est-elle si importante ?

Le métier d’avocat repose en grande partie sur une relation de confiance entre l’avocat et son client. La localisation et le standing de vos locaux reflètent l’image de votre cabinet et favorisent l’instauration de cette confiance.

Une localisation dans un quartier historique ou à une adresse prestigieuse, dans des locaux de grand standing, donneront une meilleure image de votre cabinet et séduiront davantage vos futurs clients.

Néanmoins, le prestige de l’emplacement ne doit pas vous faire oublier l’aspect pratique, tout aussi important. Vous devez en effet prendre en compte la proximité de votre cabinet avec votre clientèle, ou en tous cas, son accessibilité (transports en commun ou parking sécurisé à proximité).

 

Quel type de domiciliation choisir pour un avocat ?

À l’exemple des autres types de professions libérales, l’avocat a le choix entre trois types de domiciliation pour exercer son activité :

  • La domiciliation à domicile

Cette solution peut sembler pratique quand on démarre son activité, mais elle montre très vite ses limites, aussi bien d’un point de vue pratique (crédibilité altérée, problème pour recevoir ses clients, perméabilité entre vie personnelle et professionnelle...) ; que d’un point de vue fiscal.

En effet, la domiciliation de votre activité d’avocat à votre domicile ne vous exonère pas pour autant de la cotisation foncière des Entreprises (CFE), qui peut s’avérer élevée, si vous habitez dans une commune à forte CPE.

  • La domiciliation dans un local commercial

La location d’un local commercial est une solution certes plus confortable, mais aussi plus onéreuse. Un avocat qui démarre n’a pas toujours la possibilité de consacrer une part importante de son budget, à la location de son siège social.

C’est également une solution plus contraignante puisqu’il faut établir un bail professionnel (à ne pas confondre avec le bail commercial) : un contrat destiné spécialement aux professions libérales et souscrit pour une durée de location de 6 ans minimum.

Domiciliation entreprise

  • La domiciliation commerciale dans un centre d’affaires :

Cette solution est possible pour les avocats, si la société de domiciliation répond aux exigences de confidentialité, obligatoires dans l’exercice de leur activité (bureaux privés et fermés, stockage des dossiers sous clés…).

Elle conjugue flexibilité et faible coût, tout en vous permettant d’installer votre siège social à une adresse prestigieuse et de disposer d’un large panel de services adaptés à vos besoins et mis à votre disposition.

 

Les avantages d’une domiciliation en centre d’affaires

Concentrons-nous donc sur la solution de domiciliation la plus adaptée pour les avocats : la domiciliation en centre d’affaires.

Cette solution qui convient aussi bien aux avocats indépendants, qu’aux membres d’un cabinet, est idéale, car elle offre de nombreux avantages, en terme :

  • de surface : vous avez accès à des locaux de différentes tailles, avec bureau privatisé, vous permettant de conserver vos dossiers confidentiels sous clé et de garantir ainsi le secret professionnel inhérent à votre profession.
  • de matériel. Les centres d’affaires sont entièrement équipés et disposent de tout le matériel dont vous avez besoin (imprimante, photocopieur…). Vous réduisez ainsi au maximum, les dépenses liées au démarrage de votre activité.
  • de prix. La domiciliation en centre d’affaires vous permet de louer un espace physique (bureaux, salle de réunion) uniquement lorsque vous en avez besoin. Vous économisez ainsi un loyer qui n’est pas forcément rentabilisé, tout en réduisant vos coûts fixes. Vous avez également accès à de nombreux services associés à votre domiciliation, comme la gestion du courrier, un secrétariat téléphonique...  .

  • de flexibilité : à la différence d’un bail classique, le contrat de domiciliation peut être souscrit sans engagement ou pour une durée flexible.
  • de mobilité : les centres d’affaires vous permettent en effet, de disposer d’un espace de travail mobile ou d’une extension de votre bureau principal, selon vos déplacements.
Conclusion

La domiciliation dans un centre d’affaires constitue donc par ses nombreux atouts (tarifs avantageux, flexibilité du contrat de domiciliation, emplacement prisé, services sur-mesure, mobilité géographique…), une solution idéale et parfaitement adaptée aux besoins des avocats.

> Découvrez les 4 centres d’affaires du Groupe NCI

Travaillez librement et facilement

*Statistiques 2019 sur la profession d’avocat extraites du site du Ministère de la justice : https://bit.ly/3gAINKg

Télécharger NOTRE E-BOOK !

Télécharger